La feuille de route du gouvernement pas crédible selon le Parti des Togolais

La feuille de route du gouvernement pas crédible selon le Parti des Togolais

11 novembre 2020 Non Par Francisco Akueté
Partager avec des amis

Comme il l’avait fait pour le PND (Programme national de développement), le Parti des Togolais a livré à la presse le lundi 9 novembre dernier, les résultats de son examen critique sur la Feuille de Route 2020-2025 du nouveau gouvernement. Verdict: Peut mieux faire!

Se prononçant sur le projet 1 de l’Axe 1 de cette feuille de route adoptée à l’issue du séminaire gouvernemental des 12 et 13 octobre derniers, les responsables du Parti des Togolais doutent que le gouvernement ait les mêmes priorités que la population. « On va dépenser 24 milliards de nos francs juste pour attribuer un numéro aux Togolais ? » s’interroge Gnimdéwa Atakpama, délégué national aux affaires intérieures du Parti des Togolais.

En effet le projet 1 de l’Axe 1 du gouvernement qui a pour « objectif la création d’un système d’identification nationale biométrique » vise à « attribuer à chaque résident au Togo et citoyen togolais résident à l’étranger un identifiant national biométrique unique. »

Le coût du projet est estimé à 24 milliards de FCFA soit un ratio de 0,52% du coût total du PND (évalué à 4 622 milliards de FCFA).

Lire aussi:  Le droit de grève expliqué à ma grand-mère

Pour le président du Parti des Togolais, Nathaniel Olympio, « Malgré son caractère novateur, ce projet de NIU (Numéro d’Identification Unique) ne peut être présenté comme une solution aux problèmes subis par les citoyens du fait de l’absence de carte nationale d’identité. Il ne doit donc pas remplacer la délivrance de la carte nationale d’identité à tous les Togolais. […] Avec tout cet argent, ne peut-on pas doter gratuitement les Togolais d’une première
carte d’identité ?
»

La question de la délivrance gratuite de la première carte d’identité à tous les Togolais à travers des audiences foraines est un thème récurrent au Parti des Togolais. Elle concerne selon les estimations du Parti des Togolais 85% des Togolais. Des chiffres corroborés par l’ex premier ministre Selom Klassou qui déclarait en avril 2020 que seuls 1,3 millions de Togolais disposent d’une carte d’identité !

Lire aussi:  Gestion sanitaire Covid-19: Vives tensions à Sokodé

« Nous avons lancé depuis 2009, une intense campagne de sensibilisation auprès de la population et de communication auprès des médias locaux et des médias de l’Union Européenne. Nous avons également interpellé par correspondance plusieurs institutions nationales (ministères, parlement) et internationales. » Rappelle le leader de l’opposition.

La réaction du gouvernement à leur interpellation n’a visiblement pas convaincu les responsables du Parti des Togolais. Pour eux, « le lancement de manière erratique depuis le 12 septembre 2019 ‘‘d’audiences foraines’’ invitant la population à se faire établir un acte de naissance ou un certificat d’identité tient davantage d’une opération symbolique et cosmétique que d’une mission fondamentale réellement remplie par un État » car ces audiences étaient « superficielles, partielles et partiales » et toujours « à coûts exorbitants pour la population. »

Partager avec des amis

Je soutiens librement Amaniainfo et je fais un don maintenant.

Parce que je veux comprendre et donner un sens au monde.

Je fais un don maintenant