Déclaration du NYCFPA sur les violations des droits démocratiques fondamentaux et l’instabilité politique au Bénin

Déclaration du NYCFPA sur les violations des droits démocratiques fondamentaux et l’instabilité politique au Bénin

23 février 2021 Non Par Théau Mbemba
Partager avec des amis

Présidentielle Bénin 2021

Le New York Center for Foreign Policy Affairs (NYCFPA) est profondément troublé par la récente décision de la Commission électorale nationale du Bénin (CENA) d’exclure tous les candidats de l’opposition de la prochaine élection présidentielle au Bénin.

Il est préoccupant que la suppression des droits démocratiques fondamentaux dans le pays conduise à une nouvelle crise électorale et à des troubles civils dans le pays, sapant ainsi la stabilité et la sécurité de la région.

Ce pays d’Afrique de l’Ouest, autrefois surnommé le berceau de la démocratie en Afrique, a connu la détérioration la plus rapide des libertés civiles politiques, des droits démocratiques et de la liberté de la presse en Afrique, selon plusieurs organisations connaissant bien la situation.

Le vendredi 12 février 2021, le recul démocratique en cours au Bénin a franchi une nouvelle étape tragique lorsque la Commission électorale a annoncé l’exclusion de tous les candidats de l’opposition de la prochaine élection présidentielle prévue en avril. Cette exclusion semble se concentrer sur Les Démocrates…le plus grand parti d’opposition du pays…et leur candidate, Reckya Madougou (la première femme candidate d’un grand parti du pays).

Lire aussi:  Toni Morrison n'a pas seulement remodélé la littérature américaine, elle nous a poussé à résister à la ténacité du racisme

On notera qu’en plus de la candidature du président Talon, seuls deux autres candidats sont autorisés à se présenter.

Malheureusement, notre organisation constate que ces candidats sont choisis, préparés et financés par le président Talon et son parti.

Le manquement au devoir du gouvernement central au Bénin a, à lui seul, déclenché une autre crise électorale qui pourrait entraîner des troubles civils dans le pays si rien n’est fait pour l’empêcher. Jusqu’en 2016, le Bénin était considéré comme l’un des partenaires les plus stables et les plus stratégiques des États-Unis dans la région.

Nous sommes convaincus qu’une autre crise électorale ou des troubles civils dans le pays, vont renforcer et étendre les groupes extrémistes comme Boko Haram, AQMI, et ISIS, dans la région. Nous pensons que toute instabilité de nature politique ou civile portera atteinte aux idéaux démocratiques du peuple béninois ainsi qu’aux intérêts américains en Afrique de l’Ouest. Nous devons rappeler à nos alliés, dans les moments les plus sombres, qu’en tant que nation, nous sommes prêts et capables de plaider à leurs côtés dans leur lutte pour la démocratie. Justin Russell, le directeur principal de la NYCFPA, déclare : “Nous exprimons notre plus profonde inquiétude face aux attaques flagrantes contre le processus démocratique, l’État de droit et les droits fondamentaux de l’homme au Bénin.

Lire aussi:  VGE, notre cousin de France ! (3/3)

Nous appelons le président Biden, le secrétaire Blinken et le Congrès des États-Unis à exiger du gouvernement du Bénin qu’il organise immédiatement un dialogue national avec toutes les parties prenantes afin de garantir une élection inclusive, transparente, libre, équitable et digne de confiance. Seules des élections libres et équitables … et le rétablissement des droits démocratiques … permettront d’éviter tout trouble civil qui pourrait déstabiliser davantage la région”.

À propos du New York Center for Foreign Policy Affairs (NYCFPA)

Le New York Center for Foreign Policy Affairs (NYCFPA)est une organisation de politique, de recherche et d’éducation dont le siège est situé dans l’État de New York et qui a un bureau à Washington D.C. Le NYCFPA est une institution indépendante, à but non lucratif et non partisane qui se consacre à la conduite de recherches et d’analyses approfondies sur tous les aspects de la politique étrangère américaine et sur son impact dans le monde.

Lire aussi:  Toni Morrison : les trois romans qu'il faut avoir lus

Partager avec des amis