Les livres de la semaine du 06 au 12 septembre 2021

Les livres de la semaine du 06 au 12 septembre 2021

6 septembre 2021 Non Par Théau Mbemba
Partager avec des amis

Les livres de la semaine que vous êtes libres de lire et relire.

Les livres de la semaine. Au menu : des livres de fiction, des essais/documents, des livres jeunesse et de la BD.

Fictions :

Essais/Documents :

BD/ Jeunesse:

Les livres de la semaine catégorie Fictions:

Les livres de la semaine-Maryse Condé-Amaniainfoo

Maryse Condé

L’Évangile du nouveau monde

Disponible également en format Kindle

« Un dimanche de Pâques, un nouveau-né gisait sur la paille, entre les sabots de l’âne qui le réchauffait de son souffle. Madame Ballandra joignit les mains et murmura : ’Un miracle ! voilà un cadeau de Dieu que je n’attendais pas, je te nommerai Pascal’. Le nouveau-né était très beau, le teint brun, les cheveux raides et noirs, des yeux d’un gris vert pareil à la mer qui entourait le pays. Cette beauté n’était pas la seule cause de la curiosité générale, une rumeur tenace gagnait de plus en plus de terrain. Cette histoire n’était pas naturelle. »

Mais quelle est la mission de Pascal ? Est-il vraiment le fils de Dieu ? Pourra-t-il changer le destin des hommes, adoucir leurs souffrances et rendre le monde plus juste?

Que révélera cet Évangile du nouveau monde sur notre nature et notre avenir ?

Segou, Moi, Tituba sorcièreEn attendant la montée des eaux… Marquée par la puissance de son imaginaire et son engagement, l’œuvre de Maryse Condé rayonne dans le monde entier et lui a valu en 2018 le « Nobel alternatif » ».

Maryse Condé est née en 1934 à la Guadeloupe. À la tête d’une œuvre de dix-sept romans, huit pièces de théâtre et des contes pour enfants, elle est l’une des grandes voix de la littérature française dans le monde.

Elle a reçu le « prix Nobel alternatif » en 2018 et le prix mondial Cino del Duca en 2021.

Elle a aussi été professeur de littérature à Columbia et à Harvard.

Bon plan :

Si vous voulez en profitez pour explorer librement de nouveaux auteurs et livres sur n’importe quel appareil, alors ne rater pas l’essai gratuit de 14 jours de l’Abonnement Kindle.

Lire aussi:  La téléréalité africaine de Netflix fera un carton. Voici pourquoi.

Les livres de la semaine-Golden Gandhi-Amaniainfoo

Subimal Misra

Golden Gandhi et autres histoires

À travers ces 16 histoires aussi magistrales que subversives, Subimal Misra nous plonge dans les abîmes de Calcutta, où la déviance, la folie, la fantasmagorie ne laissent indemnes ni ses personnages, ni le lecteur.

Ayant fait l’effet d’une bombe lors de leur parution à la fin des années 1960, ces histoires ne sont pas, en effet, à mettre entre les mains des âmes sensibles…
C’est ainsi avec crudité, brutalité et sans tabou que Misra s’évertue à dénoncer l’avidité aveugle des déshérités tout comme la décadence complaisante de la bourgeoisie, en affichant fièrement ses influences : Dostoïevski, Kafka, mais aussi les cinéastes Eisenstein et surtout Jean-Luc Godard, à qui le livre est dédié.

L’écriture de Misra se démarque par son intensité et son caractère novateur, tour à tour clinique, fantastique, poétique et merveilleusement cinématographique. Résolument politique, l’œuvre de Misra frappe fort et hante longtemps ses lecteurs.

Bon plan :

Si vous voulez en profitez pour explorer librement de nouveaux auteurs et livres sur n’importe quel appareil, alors ne rater pas l’essai gratuit de 14 jours de l’Abonnement Kindle.

Les livres de la semaine-Bonobo-Amaniainfoo

Jeong You-Jeong

Bonobo

Roman traduit du coréen par Lim Yeong-hee avec la collaboration de Mathilde Colo

Jin-yi consacre sa vie à l’étude des primates. Un soir, elle participe au sauvetage d’une bonobo échappée d’une villa en flammes et, alors qu’elle la tient sur ses genoux dans la voiture qui les ramène au Centre d’étude des primates, un accident la projette à travers le pare-brise et une étrange fusion s’opère : tandis que son corps est emmené à l’hôpital, entre la vie et la mort, l’esprit de Jin-yi se réfugie dans le corps de la petite bonobo. Ainsi commence une fascinante coexistence entre ces deux êtres.

La romancière livre un récit captivant qui nous tient en haleine du début à la fin. Mais la vraie originalité de son roman est de déplacer les frontières entre humain et animal en nous faisant pénétrer dans l’univers et la sensibilité des bonobos.

Un dialogue bouleversant sur le désir de vivre et la mort, sur les liens plus justes que nous voulons établir avec les autres êtres vivants ainsi qu’avec nous-mêmes.

Bon plan :

Si vous voulez en profitez pour explorer librement de nouveaux auteurs et livres sur n’importe quel appareil, alors ne rater pas l’essai gratuit de 14 jours de l’Abonnement Kindle.

Les livres de la semaine catégorie Essais/Documents

-carnet de mémoires coloniales-Amaniainfoo

Isabela Figueiredo

Carnet de mémoires coloniales

Carnet de mémoires coloniales est le premier livre d’Isabela Figueiredo.

Lire aussi:  Les livres de la semaine du 13 au 19 septembre 2021

Dans ce récit biographique elle revient sur son enfance à Lourenço Marques, devenu Maputo depuis l’indépendance du Mozambique en 1975. Elle y dépeint sa relation aux adultes, à ses parents, à son père. Entre grande tendresse, amour filial et une certaine admiration de cet homme fort et protecteur, s’ajoute très jeune chez la jeune Isabela le rejet de ce qu’il est aussi, un colon, raciste, sexiste et violent.

La grande force de ce texte réside dans cette ambiguïté dévoilée. Elle aime sans pouvoir s’empêcher de condamner et condamne sans pouvoir s’empêcher d’aimer. La thématique du livre, l’abordage inédit du colonialisme, l’écriture frontale et crue d’Isabela Figueiredo font de Carnet de mémoires coloniales un livre coup  de poing, qui brise certains tabous.

Non, le colonialisme portugais n’était pas plus doux que les autres, les mécanismes de domination étant toujours éminemment violents. Ainsi, ce texte va bien au-delà d’une dénonciation c’est aussi une sorte de tentative de réconciliation avec la figure du père ou plutôt une sorte de bilan, une écriture cathartique, qui dirait voilà ce que nous sommes, voilà ce que je suis. Le fruit de contradictions, de violence, de tendresse et d’injustices.

Isabela Figueiredo rend justice et expose des identités dilacérées, brisées et recollées. Des identités explosées, aux éclats éparpillés dans l’espace, le temps et l’imaginaire. Une  histoire qui aura de nombreux échos avec l’histoire française.

Bon plan :

Si vous voulez en profitez pour explorer librement de nouveaux auteurs et livres sur n’importe quel appareil, alors ne rater pas l’essai gratuit de 14 jours de l’Abonnement Kindle.

Les livres de la semaine-ici on noya les algériens-Amaniainfoo

Fabrice Riceputi

Ici on noya les Algériens ; La bataille de Jean-Luc Einaudi pour faire connaître le massacre policier et raciste du 17 octobre.

Préface Edwy Plenel et Gilles Manceron

17 octobre 1961. À 5 mois de la fin de la guerre d’Algérie, des dizaines de milliers d’Algériens manifestent pacifiquement à Paris contre le couvre-feu qui les vise depuis quelques jours ainsi que la répression organisée par le préfet de police, Maurice Papon.

La réponse policière est terrible : entre 200 et 300 Algériens sont tués. Pourtant, les rapports officiels ne font état que de 2 morts.

Dans cet essai qui se lit comme un roman policier, Fabrice Riceputi nous raconte la bataille de Jean-Luc Einaudi, simple citoyen devenu chercheur, qui lutte pendant trois décennies pour faire éclater la vérité et obtenir la reconnaissance politique d’un véritable massacre d’État.

Il est préfacé par Edwy Plenel qui met en lien le combat d’Einaudi avec les débats récents sur les violences policières.

Lire aussi:  Les livres de la semaine du 13 au 19 septembre 2021

Bon plan :

Si vous voulez en profitez pour explorer librement de nouveaux auteurs et livres sur n’importe quel appareil, alors ne rater pas l’essai gratuit de 14 jours de l’Abonnement Kindle.

Les livres de la semaine catégorie BD/Jeunesse

Les livres de la semaine-Severino de heredia-Amaniainfoo

Severiano de Heredia : élu de la République

Auteur(s) Isabelle Dethan (Auteur), Antoine Ozanam (Auteur (illustrateur))

Qui est l’homme que Barack Obama cite dans son discours d’investiture et considère comme un exemple à suivre? Qui est Severiano de Heredia (1836-1901), que des esprits chagrins ont surnommé le « Nègre de la République» pour lui rappeler qu’il n’était qu’un intrus dans le monde politique français du XIXe siècle ?

Chassé de la Havane à 8 ans par une révolte qui menaçait sa famille, Severiano, en dandy accompli, s’insère pourtant rapidement dans la haute société parisienne. Rentier, insouciant, il profite de la vie, plaît aux femmes, se pique de critique littéraire, de journalisme pour finir par entrer en politique.

Homme de la Troisième République, souvent en avance sur son temps, sa carrière le mènera loin : président du Conseil municipal de Paris, député et enfin ministre des Travaux publics.

C’est pourquoi Isabelle Dethan et Antoine Ozanam brossent le portrait du seul « maire » noir de Paris, celui d’un homme étrangement oublié et pourtant aussi attachant que fascinant.

Le garçon qui ne voulait pas parler-amaniainfo

Cassandra O’Donnell

Le garçon qui ne voulait pas parler

Ill. de couverture : Jean-Mathias Xavier

Lorsque Morgane arrive dans son collège, la vie d’Asante bascule. Il est le seul à se montrer gentil, alors que les autres élèves se moquent d’elle. Lui qui n’a pas prononcé un mot depuis trois ans, osera-t-il s’exprimer pour protéger son amie ?

Après le succès de La Nouvelle, Cassandra O’ Donnell revient avec un roman poignant sur le respect de la différence et la liberté d’expression.

Age : 9 à 12 ans

Bon plan :

Si vous voulez en profitez pour explorer librement de nouveaux auteurs et livres sur n’importe quel appareil, alors ne rater pas l’essai gratuit de 14 jours de l’Abonnement Kindle.

l'incroyable zanzibar-Amaniainfoo

Catarina Valckx  

L’incroyable Zanzibar 

Zanzibar est un fin cuisinier, as de l’omelette aux champignons. Il est aussi un corbeau bien dans ses plumes. Enfin il pensait l’être, jusqu’à ce qu’un lézard à lunettes frappe à sa porte. Le lézard est journaliste, il souhaite écrire un article sur une personne remarquable. Zanzibar est-il remarquable ? Le lézard semble en douter. Zanzibar réfléchit. Pour être remarquable, il faudrait réaliser une chose incroyable, réussir un exploit hors du commun…

Partager avec des amis

Je soutiens librement Amaniainfo et je fais un don maintenant.

Parce que je veux comprendre et donner un sens au monde.

Je fais un don maintenant